F.A.Q.

C'est quand la prochaine Install-party ?

Question récapitulée dans ce document : ou_et_quand_trouver_assistance_v0.3.pdf

Nous organisons des install-partys de façon occasionelle, mais pas régulières.

Vous pouvez lire les derniers billets de notre blog, ou scruter l'agenda du libre, pour connaître quels sont nos prochains évènements programmés.

Il existe aussi d'autres structures et initiatives (.odt) dont vous pouvez guetter l'agenda.

En particulier, CLX et Libre à Vous, proposent des créneaux de bricolage qui ont lieu de façon régulière.

Pour CLX, il s'agit du 2ème mercredi du mois, dès 20h30, à la médiathèque de Capelle en Pévelle, 5 rue de la Ladrerie. Ainsi que le dernier mercredi du mois à l'EPN de Cysoing.

Pour Libre à vous, c'est tous les samedi matin (sauf pendant vacances scolaires) à Villeneuve d'ascq, à la ferme dupire. Il est souhaitable que vous vous inscriviez pour participer à un atelier (infographie-omjc@nordnet.fr ou 03 28 80 54 25).

Cliss21 organise des foires aux installations chaque mois. Le lieu varie, elle peut avoir lieu dans les locaux de Cliss21 à Mons en Baroeul, ou au LAG à Liévin.

Quels outils pour se tenir au courant des événements ?

Quelles sont les structures du numérique à dimension sociale ?

Dans la région de Lille :

A quels problèmes dois-je m'attendre quand j'installe GNU/Linux ?

L'installation du système peut, selon les cas et les moyens dont vous disposez, être plus ou moins facile.

Détails :

  • Si votre ordinateur possède UEFI, celui-ci ajoutera éventuellement des barrières supplémentaires vous empêchant d'initier l'installation par clé USB. Vous pourrez avoir besoin de vous familiariser avec UEFI/Secure Boot, ou utiliser un mode de compatibilité BIOS.
  • La façon de copier l'installeur (le fichier .ISO) sur le support USB (ou le CD) peut avoir son importance. Préférez Rufus à des outils comme Multisystem.
  • La distribution Linux que vous installez peut accuser un certain âge, qui fera que le matériel récent (1 ou 2 ans) nécessitera des manipulations pour fonctionner.
  • La politique de la distribution que vous installez.
    • Certaines intègrent des pilotes propriétaires (Ubuntu/Mint), d'autres pas (Debian). Sous Debian il est fréquent de ne pas pouvoir utiliser son Wifi ou d'avoir une carte graphique pleinement fonctionnelle, selon le matériel.
    • Certaines cherchent à couvrir une large variété de matériel (Debian), ou se focalisent sur les ordis grand public (Ubuntu/Mint).
  • L'effort consacré pour tester et éprouver l'installeur. Les distributions orientées «grand public» (Ubuntu/Mint) sont plus périlleuses à ce niveau, et n'ont pas toujours les moyens humains pour faire ce travail. A contrario, l'installeur Debian est plutôt éprouvé de façon à ne pas créer de surprise.

Concrètement, si vous avez une machine un peu “originale” (comme les combinés tablette ou les Macs) ou trop récente, il est possible que vos cartes réseaux (souvent le Wifi) ne soient pas reconnues, ou nécessitent de chopper des firmwares non-libres à la main (pas trop compliqué avec Debian : il suffira généralement de les mettre à disposition sur une clé USB quelconque). Il peut arriver aussi que votre carte graphique (voire votre écran) ne soit pas parfaitement gérée et que vous vous retrouviez avec une résolution plus basse que vous ne devriez, ou pire soyez accueilli par un écran noir après installation, ce qui nécessitera des manipulations un peu complexes pour rétablir l'usage de votre système.

En résumé :

  • Ubuntu et Mint mettent les chances de leur côté pour que ça fonctionne du premier coup, mais c'est moins propre.
  • Debian fait les choses plus proprement, mais nécessitera plus fréquemment d'étudier les problèmes rencontrés afin de les résoudre. Pour cette raison, on la privilégie durant les Install-Party.

Quelle distribution GNU/Linux installer ?

Distribution

Vous pouvez cibler les distributions les plus courantes :

Recommandées :

  • Debian : un système libre, léger, et très fourni en logiciels, qui nous incite à utiliser des solutions libres plutôt que d'avoir des logiciels propriétaires clé-en-main. Le projet voit d'un assez mauvais oeil les logiciels effectuant des partenariats commerciaux.
  • Linux Mint : basée sur Ubuntu/Debian, un certain succès pour son esthétique et son environnement de bureau (Cinnamon/MATE), mais étant basée sur Ubuntu elle en subit les mêmes compromis, embarque des logiciels propriétaires et se montre peu dissuasive à cet égard.
  • Xubuntu/Lubuntu : dérivées d'Ubuntu, elles s'adressent à des ordinateurs plus frugaux, se sont détachées de la mauvaise politique d'Ubuntu.
  • Archlinux (ou Manjaro), possèdent de bonnes communautés, Archlinux est réputée pour sa documentation (Wiki) qui permet de creuser une variété de questions techniques, mais prend aussi des risques sur l'instabilité du système.
  • Fedora : distribution qui recherche à la fois la stabilité et la modernité, en lien avec l'entreprise RedHat/IBM

À éviter :

  • Ubuntu : basée sur Debian, le projet a pris une drôle de tournure au fil des années, a un comportement d'autruche peu coopératif avec l'écosystème des logiciels libres. Intègre de la publicité directement au sein du système (Amazon…).
  • Les distributions de niche et secondaires (dérivées des distributions majeures) qui ont une vision plus court-termiste, moins collective, et souvent moins justifiée de la production de logiciels.1)

32 bits ou 64 bits ?

Selon le processeur dont dispose votre ordi, la distribution que vous souhaitez installer proposera des versions d'installeur différents.

Pour connaître l'architecture de votre processeur…

  • Les machines commercialisées après… disons 2014 sont toutes 64bits.
  • L'information est peut-être collée sur un sticker sur votre ordinateur
  • Si vous êtes sous Windows, touches Windows+Pause pour ouvrir les informations systèmes et trouver des éléments de réponse.
  • Si vous avez accès à un système sous Linux, en décortiquant les infos fournies par cat /proc/cpuinfo.
  • En vérifiant la présence de 'lm', avec cette commande :
    • grep -o -w 'lm' /proc/cpuinfo && echo "c'est du 64 bits !" || echo "c'est du 32 bits !"

Environnement de bureau

Détermine l'apparence et la façon d'interagir avec les fenêtres des programmes.

Certaines distributions se spécialisent dans un environnement de bureau précis, ce qui est plutôt curieux, car l'ensemble des bureaux est a priori disponible sur la plupart des distributions.

  • Gnome 3, c'est l'environnement le plus utilisé, mais aussi celui qui a pris une tournure un peu étrange et sectaire. Personnaliser Gnome est difficile, la communauté contrebalance ce fait par la possibilité d'ajouter des extensions, mais il n'est pas facile de voir où va la barque. Quelques conseils d'extensions : Applications Menu, Dash to Dock, TaskBar.
  • Mate, initié par Linux Mint, un bureau classique qui peut être assez joli, Mate reprend Gnome avant que celui-ci ne dérive (c'est à dire Gnome 2), et le maintient.
  • Cinnamon, initié par Linux Mint, réutilise les bouts développés par Gnome 3, mais avec une approche plus “ordinaire” pour en faire un bureau moderne.
  • XFCE, environnement comparable à Mate mais qui lui est plus ancien, met davantage l'accent sur la légèreté.
  • KDE, environnement moins plébiscité dans nos contrées, comparable à Gnome 3 dans son ampleur et son ancienneté, mais avec des choix et technologies différentes (utilise QT et pas GTK), à l'esthétique glacée ou vitreuse.

Je dois acheter où et quoi comme ordi ?

Pour faciliter l'usage sous Linux, on vous conseille de choisir votre ordi selon ces critères :

  • S'il s'agit d'un portable, discriminez d'abord votre choix selon taille d'écran qui vous convient (12”, 14”/15”, ou plus grand mais considérez alors l'achat d'un ordinateur fixe)
  • Ne choisissez pas le tout dernier modèle, mais un qui date de plusieurs années : cela accroît les chances que le matériel soit déjà directement géré par Linux.
  • Choisissez des ordis portables dont le plastique est solide, c'est en général le cas pour les gammes ordis d'entreprise (gammes Thinkpad de Lenovo, Latitude de Dell, Probook de HP). Ces gammes sont souvent disponibles dans les boutiques d'ordinateurs reconditionnés.
  • Si vous réutilisez des pièces de votre ancien ordi (disques durs, mémoire vive), vérifiez que leur format correspond avec le nouvel ordi ! En particulier, certains ordinateurs portables récents pourraient ne proposer que du M2, et pas du SATA pour les disques durs.
  • (Avis de 2021) Évitez les processeurs Atom et Centrino qui ne sont pas taillés pour un usage ordinaire confortable. Préférez les i3/i5/i7 issus de générations récentes (mieux vaut un i3 de 2018 qu'un i7 de 2009). Pas d'avis pour AMD, qui sont moins courants, donc à étudier. Utilisez un comparateur de processeur si besoin.
  • Des ordis ayant une carte graphique Intel (intégrée), qui limitera bien des désagréments (consommation élec, moins de surchauffe, bugs de drivers…). Vous pourrez même jouer à des jeux avec une carte Intel, tout en renonçant aux jeux les plus récents, la disponibilité des jeux reste assez large si vous cherchez bien. Évitez Nvidia.

Des ordis reconditionnés !

Plus on y regarde, plus cette solution semble avoir de nombreux avantages pour ce qui est de se procurer un ordinateur.

  • Ça évite de financer les armes des troupes situées autour des mines de Coltan au Congo.
  • C'est plus écologique
  • Les ordinateurs mis à disposition sont généralement issus de gammes professionnelles car ce sont souvent des entreprises qui s'en débarassent. Ces ordis pros sont généralement bien conçus en terme matériel.
  • C'est moins cher

Un guide et une liste d'organismes liés à la récupération d'ordis : https://www.toolinux.com/?ou-trouver-du-materiel-informatique-reconditionne-et-recycle

On peut éplucher quelques sites via lesquels se procurer de tels ordis :

Note sur les reconditionneurs

Les entreprises qui reconditionnent les ordis les reçoivent a priori gratuitement de la part d'autres entreprises qui se “débarrassent”. C'est donc une activité clairement profitable pour les reconditionneurs, qui donnent l'impression d'abuser quelque peu… Le prix de ces ordinateurs d'occasion, abîmés et moins puissants peuvent alors vite frôler le prix d'ordinateurs neufs plus puissants.

Re-conditionneur et libriste

Quelques boutiques sont en plus spécialisées dans l'installation de BIOS libres. Il peut s'agir d'ordinateurs reconditionnés, ou éventuellement d'envoyer vous même votre ordi s'il correspond à un modèle qui peut être mis à jour (essentiellement des Thinkpad).

  • https://minifree.org, des ordis sous Trisquel, avec osboot/libreboot, société basée en Angleterre.

Des ordis d'occasion !

Il vous faudra avoir des connaissances de base sur le matériel pour identifier les générations de cartes graphiques, processeurs, et déterminer un prix raisonnable.

Par rapport aux ordis reconditionnés :

  • moins de garanties de fonctionnement
  • mais un avantage, qui est de faire marcher le lien social, en fin de compte tout dépend de lui ;)

Nous n'avons pas de recommendation de plateforme particulière pour l'achat d'ordis d'occasion.

Durabilité des ordinateurs

Ce conseil vaut particulièrement pour l'achat d'ordis neufs. On conseillera d'acheter des ordis d'entrée de gamme, donc parmi les moins chers, vu que n'importe quel ordi produit aujourd'hui est plus puissant que les ordis haut de gamme produits il y a disons 7 ou 8 ans, et que ces ordis là étaient déjà capables de répondre à tous les besoins. Au sein même des ordis d'entrée de gamme le prix peut varier du simple ou double. On vous conseille de vous procurer les ordis au (quasi) plus bas prix !

Les quelques usages qui justifient l'achat d'un ordinateur plus puissant sont rares. Le cas le plus courant est si l'on veut profiter au maximum d'effets graphiques pour des jeux vidéos récents. D'autres cas sont plus spécifiques, comme par exemple la création 3D ou d'autres activités semi-professionelles.

Cependant, on reconnaît également que les versions successives des systèmes d'exploitation, ou des logiciels, tendent à devenir de plus en plus gourmandes pour couvrir des mêmes usages, l'exemple le plus remarquable est le surf sur le web, qui intègre de plus en plus d'usages sous-optimisés (visionnage de video, abus de javascript…).

Il faut toujours identifier le goulot d'étranglement des performances de l'ordinateur qu'on possède avant d'envisager de s'en débarasser. Le fait qu'il accuse des retards de génération technologiques ou n'est plus performant est donc souvent un mauvais prétexte. En revanche, l'usage et la fragilité matérielle de l'ordi feront qu'on pourra rencontrer des pépins matériels. Pour un ordinateur portable en particulier, il ne faut donc pas acheter puissant, mais solide !

Nous sommes en quelque sorte ici soumis aux lois de l'obsolescence programmée (il suffit d'une pièce défaillante et inchangeable pour inciter à prendre un nouveau produit qui fonctionnerait très bien autrement).

Expl de soucis : problèmes de charnières de l'écran (à force d'être rabattu et relevé), bloc d'alimentation hors d'usage (à force d'avoir des câbles insérés/tendus), clavier qui déconne (à cause d'un café renversé, heureusement généralement ça se change bien…), plastique de la coque qui se fend sur certaines zones de fragilité, ou d'autres pièces qui s'abîment…

Un autre problème fréquent est la surchauffe, qui a plusieurs raisons : la pâte thermique située sous le processeur a vieilli, on peut la changer, mais l'opération est délicate. Cela peut réduire le problème significativement. Parfois c'est le ventilateur qui est encrassé, on pourra alors retirer la poussière souvent brûlée qui entoure le ventilo… :) Les problèmes de surchauffe sont en partie liés à une conception matérielle mal étudiée, des aérations insuffisantes (placées sous la carrosserie par exemple, donc en contact avec la table). Si ça s'y prête, il n'est pas exclus de percer de nouveaux trous dans le plastique, de surélever l'ordinateur, ou de baisser la fréquence du processeur, mais un ordinateur qui surchauffe témoigne souvent d'une mauvaise conception…

Dans l'éventualité où votre ordi aurait un pépin et que vous voulez tenter une réparation avec les moyens du bord, on vous invite à participer aux Repair Cafés qui se déroulent régulièrement à la M.R.E.S.

Si vous souhaitez vous débarrasser d'un vieil ordi qui fonctionne toujours, peut-être pouvez-vous le confier à un reconditionneur.

Compatibilité avec Linux et les systèmes libres

Linux n'a généralement pas de problème majeur de compatibilité avec la plupart des PCs.

On rencontre tout de même plus de soucis avec les ordinateurs très récents. Et parmi les ordinateurs récents, ceux qui posent le plus de problèmes sont les ordinateurs hybrides plus proches des tablettes dans la conception (absence de ports ethernet, écrans tactiles, architectures processeur moins répandues…).

Il vaut donc mieux acquérir des ordinateurs qui ont déjà 2 ou 3 ans, ou savoir être patient considérant que les distributions Linux n'intègreront pas toujours de base les pilotes nécessaires pour faire fonctionner certaines pièces de l'équipement.

Les problèmes les plus récurrents sont :

  • le wifi (peut parfois être compensé avec l'ethernet ou une clé wifi)
  • la mise en veille de l'ordi (la gestion de l'énergie est désactivable pour contourner ce problème)
  • plus rarement : les cartes graphiques (nous n'avons pas rencontré tant de soucis à ce niveau), le pavé ou l'écran tactile (en particulier pour les ordis combinés tablette), la carte son (rare et peut être compensé avec une carte son USB).

Il est possible d'utiliser le site linux-hardware pour rechercher les résultats de tests sur un modèle d'ordinateur précis : https://linux-hardware.org

Votre distribution dispose peut-être aussi d'une documentation ou d'un rapport d'installation (expl chez Debian) de certaines machines ou périphériques.

Aussi, si la fiche technique de l'ordinateur renseigne les composants, on peut essayer de voir pour :

  • favoriser les chipsets wifi Atheros
  • favoriser les cartes graphiques Intel. Ainsi que les cartes AMD. Le seul constructeur de cartes graphiques qui ne joue pas le jeu du logiciel libre, c'est Nvidia. Ce qui fait opter pour AMD plutôt qu'Intel, c'est qu'AMD peut permettre de faire tourner des jeux récents avec de bons niveaux de détails. Mais si vous ne jouez pas ou peu, optez pour Intel ! Votre ordinateur aura une moindre consommation électrique avec un chipset Intel (et donc une plus grande autonomie en terme de batterie).

Enfin, si vous avez l'ordi sous la main, vous pouvez obtenir le résultat de la commande lspci -vmmnn, et le soumettre à ce site qui vous indiquera comment est géré le matériel : https://h-node.org

Cartes graphiques AMD

En 2022, les avis sont que les cartes AMD sont très bien gérées sous Linux. Toutefois, ceux-ci requièrent presque toujours un firmware non libre.

Liens

Vente liée

La plupart des ordinateurs que nous achetons (même reconditionnés) sont fournis avec une licence Windows qui est payante.

Malheureusement, il est souvent bien difficile de se faire rembourser Windows même si l'on ne souhaite pas utiliser ce système.

Certains revendeurs proposent des configurations sans système d'exploitation préinstallé, ou avec un système Linux préinstallé. Il faut voir dans ces cas si l'absence de Windows contribue à une baisse significative du prix de l'ordi. Dell, par exemple, fournit certaines configurations bas de gamme sous Ubuntu, mais avec une différence de prix très faible, ce qui peut questionner…

Consultez ce site pour plus d'infos sur la vente liée : http://non.aux.racketiciels.info/

Où acheter / commander ?

Disons d'une part que les grandes enseignes ne font pas envie (les vendeurs n'ont pas les compétences, et les machines sont vendues sous Windows).

Petites enseignes

Ma Boutique Micro

Il s'agit d'un assembleur, qui vend donc des PCs à nu. Ils ont aussi des ordis portable (essentiellement de la marque MSI) qu'ils peuvent vendre sans système d'exploitation.

L'assistance et conseils spécifique à Linux n'est cependant pas assuré.

Achat en ligne

Des revendeurs en ligne grand public ont des offres sans Windows, c'est le cas de :

  • materiel.net ; qui dispose d'une boutique dans la zone industrielle/commerciale située à Lomme
  • ldlc.com, qui peut-être anormalement cher sur certaines pièces, mais qui a un service client plutôt bon. LDLC vend des ordinateurs sans système préinstallé.

D'autres revendeurs se focalisent sur des offres Linux, c'est le cas de :

Des récapitulatifs de vendeurs/constructeurs Linux-friendly par ici :

Liens

Et pour les smartphones ?

Il est aussi possible d'acheter reconditionné.

 
aide/faq.txt · Dernière modification: 2022/07/27 18:00 par cacatoès
 
Sauf mention contraire, le contenu de ce wiki est placé sous la licence suivante :CC Attribution-Share Alike 3.0 Unported
Recent changes RSS feed Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki